Revenir aux actualités
Surmédication : De nombreux médicaments dans un verre à vin

Handicap - Surmédication : quels sont les dangers ?

À cause du cumul des maladies, les personnes âgées sont souvent exposées à une surmédication, c’est-à-dire à un excès de consommation de médicaments. Quels en sont les risques ? Existe-t-il des solutions alternatives ?

Polymédication ou surmédication ?

Avec le vieillissement de la population, les personnes âgées sont de plus en plus atteintes de polypathologie, c’est-à-dire qu’elles peuvent souffrir de plusieurs pathologies en même temps. De fait, il est fréquent qu’elles cumulent les maladies chroniques du type Parkinson, Alzheimer, Crohn, arthrite, problèmes respiratoires, cardiaques ou d’hypertension, ou encore les troubles de la santé mentale.

De plus depuis quelques temps, le domaine de la santé s’est centré sur la médecine préventive. Il s’agit d’une prévention secondaire qui consiste en le dépistage de maladies à un stade précoce et à la prescription de médicaments avant même l’apparition de symptômes. En revanche, si le résultat est bénéfique pour le patient, ce phénomène est souvent la cause d’une ordonnance médicale trop longue qui pousse les personnes âgées à la polymédication voire à la surmédication.

Les dangers de la surmédication

  • Oubli de prise
  • Mauvaise posologie

Avec la longue liste des médicaments, il peut survenir que la personne âgée en prenne à un mauvais moment, en retard ou même qu’elle l’oublie.

  • Effets secondaires

Il arrive parfois que le cumul de certains médicaments soit nocif pour le patient. En effet ceux-ci interfèrent entre eux à cause de problèmes d’incompatibilité et peuvent provoquer d’autres symptômes voire d’autres maladies. Pour limiter au maximum les effets indésirables, il convient de scrupuleusement respecter le traitement et les doses prescrites.

  • Hospitalisation

Les interférences liées à la polymédication peuvent exposer le senior à une hospitalisation en urgence pendant une durée plus ou moins longue.

  • Mort précoce

Pour limiter les risques liés à la prise de médicaments, Bien à la Maison propose des services à la personne. Fortes de leur expérience et de leurs compétences, nos auxiliaires de vie aident les seniors dans le suivi de leurs traitements de santé. Après une supervision de l’ordonnance médicale, elles les accompagnent ensuite dans leur prise de médicaments.

Les risques de…

  • La sous-médication

Il arrive également que certaines personnes âgées soient réfractaires à l’excès de médicaments et refusent la prise. Cela peut s’avérer fortement dommageable, il est donc indispensable de strictement respecter les prescriptions médicales. Toutefois, il est possible d’adoucir le traitement avec des alternatives comme la médecine douce ou la médecine thermale.

  • L’automédication

À cause notamment des déserts médicaux, les Français ont tendance à privilégier l’automédication. Elle est dangereuse et à bannir, à cause des erreurs de posologie et des effets secondaires qu’elle peut provoquer.

Voir toute notre offre de services d’aide à la personne.

- -
Précédent Suivant

Suggestions

0 commentaire déposé