Revenir aux actualités

Actualité - Alerte canicule : Quels sont les bons réflexes ?

Alors que l’alerte canicule a été lancée le lundi 18 juillet, Marisol Touraine ministre des Affaires Sociales et de la Santé a déjà placé douze départements en vigilance orange, essentiellement dans l’est de la France : la Charente (16), les Deux-Sèvres (79), L’Indre-et-Loire (37), le Maine-et-Loire (49), la Vendée (85), la Vienne (86), la Haute-Vienne (87), la Charente-Maritime (17), la Mayenne (53), la Sarthe (72), l’Allier (03) et le Puy-de-Dôme (63).

Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables face aux fortes chaleurs, en particulier celles atteintes d’une maladie chronique, de troubles de la santé mentale ou qui souffrent d’isolement. Lors de la vague de chaleur de 2015 en effet, un excès de 3.300 décès en France avait été enregistré chez les seniors¹. L’épisode de chaleur est de plus, loin de s’atténuer puisque l’anticyclone va durer jusqu’au mercredi 20 au matin. Météo France a également prévu des températures maximales de 35 à 40 degrés sur le littoral atlantique, avec une température ressentie parfois jusqu’à 43 degrés. Prudence est donc de mise, principalement pour les seniors et les enfants en bas âge.

Canicule : Quelles précautions prendre ?

  • Bien s’hydrater :

Boire régulièrement et même sans soif au moins 1,5 litre d’eau par jour, soit l’équivalent de 8 verres. De plus, pour une hydratation complète, il convient de mouiller son corps fréquemment et de se ventiler. Prendre une douche par exemple ou encore utiliser un brumisateur, permet de faire baisser sa température corporelle.

  • Rester au frais :

Passer au moins 3 heures par jour dans un endroit frais (à son domicile, à la bibliothèque, au restaurant, au cinéma, etc.). Pour conserver votre logement au frais, pensez à fermer les volets durant la journée.

  • Ne pas sortir aux heures les plus chaudes

Les moments de la journée où la chaleur est la plus intense sont entre 12h et 15h. Pour éviter le coup de chaleur, il vaut donc mieux privilégier les sorties en dehors de ces horaires. Pour plus de sécurité, Bien à la Maison vous propose des services d’aide à la personne. Nos auxiliaires de vie sont compétentes et qualifiées pour vous assister, à votre domicile ou dans vos déplacements.

  • Éviter la consommation d’alcool

La consommation d’alcool fait baisser la quantité d’eau dans l’organisme et déshydrate le corps. En cas de soif, privilégiez l’eau ou les boissons fraîches non alcoolisées.

  • Diminuer voire supprimer les efforts physiques, afin d’éviter la déshydratation et la sécheresse.
  • Manger en quantité suffisante

En cas de canicule, privilégiez des aliments adaptés à la saison estivale. Voir notre idée de menu tout en fraîcheur et légèreté.

  • Donner et prendre des nouvelles de ses proches

Cette dernière mesure concerne principalement les personnes âgées qui sont particulièrement vulnérables face aux températures élevées.

Malaise : Comment reconnaître les signaux d’alerte ?

Les malaises sont fréquents en cas de fortes chaleurs et peuvent présenter de graves risques pour les personnes exposées. Les symptômes sont :

  • Des crampes
  • Une fatigue inhabituelle et inexplicable
  • Des maux de tête ou une migraine
  • Des vertiges et/ou nausées
  • De la fièvre
  • Des propos incohérents

Attention

En cas de malaise, appelez immédiatement le samu (15). Pour obtenir des informations supplémentaires sur le plan canicule, le ministère des Affaires Sociales et de la Santé a également lancé un numéro vert info service : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Dans les grandes villes, les températures caniculaires créent des pics de pollution. Voir tous nos conseils pour faire face à la pollution et au réchauffement climatique.

¹selon une enquête de l’InVS (Institut National de Veille Sanitaire)

- -
Précédent Suivant

Suggestions

0 commentaire déposé